Beni : une attaque de l’ADF fait trois morts aux côtés de dégâts matériels énormes à Kabasha

Beni : une attaque de l’ADF fait trois morts aux côtés de dégâts matériels énormes à Kabasha

Les terroristes des forces démocratiques et alliées ADF, ont tué trois personnes dans une nouvelle incursion sanglante perpétrée dans la localité de Kabasha sur l’axe Beni-Butembo, la nuit de mardi à ce mercredi 9 novembre 2022. Ce bilan demeure encore provisoire.

D’après les premières informations parvenues à notre Rédaction cet avant-midi, l’ennemi a pris d’assaut cette agglomération du territoire de Beni, autour de 22 heures alors que la population était en majorité, à l’extérieur à l’attente des sauterelles. Des sources civiles locales, rapportent que c’est vers 1 heure de ce mercredi que l’ADF s’est attaqué à la position militaire de la place en dépit des alertes faites déjà par la population locale.

Le bilan provisoire de cette nouvelle aventure rebelle, fait état de trois civils tués, dont un bébé d’un mois ; 13 boutiques réduites en cendres ; quatre véhicules incendiés et un centre de santé de la place, vandalisé par l’ennemi qui a également, ajoute notre source, emporté plusieurs garde-malades dans une destination inconnue.

« Le dégât est énorme. Le centre de santé de Kabasha est aussi brûlé après ceux de Kaluguta et Maboya alors que la population alertait toujours. L’armée doit mettre en place des mesures sécuritaires pour barrer la route à l’ennemi » a dit à VBR Fm, un habitant de Kabasha.

La nouvelle société civile congolaise coordination territoriale appelle les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à veiller sur la prise en compte des alertes de la population afin d’éviter le pire.

Certains habitants de la place se déplacent vers des entités supposées sécurisées craignant pour sa sécurité.

Elias Aungama

ACTUALITES Business EAST AFRICAN COMMUNITY ECONOMIE General NATION News Politics POLITIQUE POPULAIRE RDC