Goma : trois nouveaux groupes des présumés bandits présentés au Maire

Goma : trois nouveaux groupes des présumés bandits présentés au Maire

Trois nouvelles bandes des présumés bandits de grand chemin, ont été présentées au maire de Goma ce mercredi 14 décembre 2022.

D’après le colonel Sehogo Senga de la police escadron de lutte contre la criminalité et les stupéfiants ; le premier groupe a été appréhendé à l’issue des enquêtes amorcées depuis le 5 décembre dernier et dont une femme en fait partie. Composé de plus de cinq personnes et dont un militaire des FARDC arrêté chez une autre femme avec deux armes du type AK47 aux côtés d’un sac des chanvres. Le deuxième groupe été appréhendé dans le quartier Bujovu la nuit de mardi à ce mercredi 14 décembre 2022.

Le troisième groupe est constitué des deux hommes dits « spécialistes » à rafler les téléphones et opèrent sur moto et ils ont été près de l’hôpital provincial.

« On avait commencé les enquêtes depuis le 5 décembre chez maman Sala où on avait trouvé plusieurs objets volés et elle avait pris fuite, mais on l’avait arrêté cinq jours après, à Birere. Dans la poursuite des enquêtes, nous avons arrêté les bandits qui volent pour les cacher chez elle. L’autre est un militaire qui avait été arrêté chez maman Tété avec deux armes cachées dans la compostueur et à Bujovu, cette nuit, on a arrêté d’autres bandits-là avec une tenue de l’armée congolaise et enfin, ces bandits qui raflent les téléphones qu’on a arrêt et leur moto a été même brûlée » a dit le colonel Sehogo Senga de la police escadron de lutte contre la criminalité et les stupéfiants.

De son côté, le maire adjoint de Goma, le commissaire supérieur principal Faustin Kapend a salué la bravoure de la police nationale congolaise pour cet exploit et a demandé à la justice de s’en occuper en jugeant ces présumés criminels conformément à la loi.

Il en appelle ses administrés au renforcement de sa collaboration avec les services de sécurité en dénonçant tout mouvement suspect via le mécanisme mis en place pour les autorités tant militaires que policières.

« Vers la fin de l’année, il y a souvent eu la monté de la criminalité urbaine, mais nos unités de la police sont sur terrain pour tant soit peu, traquer ces bandits armés pour permettre à notre population de fêter dans la quiétude. Nous faisons confiance à notre justice et nous demandons à cette même justice de nous rendre la bonne justice pour que ces gens ne reviennent pas deux ou trois semaines après, car les preuves sont là » a dit le maire adjoint de Goma, le commissaire supérieur principal Faustin Kapend.

Pour rappel, la ville de Goma fait face à une criminalité urbaine dans précédent. Elle se caractérise par des vols nocturnes tout comme diurnes, des incendies criminels de maisons aux côtés d’autres exactions dont les auteurs demeurent inconnus.

Elias Aungama

ACTUALITES Business EAST AFRICAN COMMUNITY ECONOMIE General NATION News Politics POLITIQUE POPULAIRE RDC