Insécurité à l’Est : Jonas Kasimba plaide pour une formation d’une police militaire de proximité et d’intelligence

Insécurité à l’Est : Jonas Kasimba plaide pour une formation d’une police militaire de proximité et d’intelligence

Très déterminé de voir la paix revenir dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, Jonas Kasimba, homme d’affaires congolais et notable du Nord-Kivu, a été reçu de nouveau en audience ce mercredi 13 octobre 2021 par le Ministre national en charge de la Défense, Gilbert Kabanda.

Auprès du ministre national, Jonas Kasimba a présenté de nouvelles propositions qui rentrent dans le cadre de la sécurisation du Nord-Kivu et de l’ituri, deux provinces sous menace des violences armées en dépit de l’état de siège décrété par le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi en mai dernier. Pour ce faire, ce fils du Nord-Kivu a proposé au Ministre de la Défense, la formation d’une police militaire de proximité et d’intelligence dans le souci de renforcer la coopération Civilo-Militaire.

Selon lui, des jeunes patriotes seront formés pour mettre en déroute les semeurs de l’insécurité dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri. Pour Gilbert Kabanda, ministre national de la défense, la proposition du notable Jonas Kasimba est capitale et favorable. Cependant, celui-ci a rassuré que le montage de cette recommandation pourra prendre forme dès la semaine prochaine.

Pour rappel, cette nouvelle proposition de ce fils du terroir, Jonas Kasimba, vient de s’ajouter à celle de l’ouverture du centre de formation Militaire de Nyakele afin de permettre aux jeunes d’intégrer les FARDC.

– Par Enoch David Aluta.

ACTUALITES