Nord-Kivu : l’épidémie de choléra déclarée à Nyiragongo

Nord-Kivu : l’épidémie de choléra déclarée à Nyiragongo

Après plusieurs alertes de la société civile et d’autres organisations humanitaires sur des cas de choléra enregistrés dans le site des déplacés à Kanyaruchina dans le territoire de Nyiragongo ; le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant vient de déclarer l’existence de cette maladie en province, plus particulièrement dans le camp des déplacés de guerre venus du territoire de Rutshuru et d’une partie de Nyiragongo suite à l’activisme du M23 soutenu par le Rwanda.

Dans une communication faite ce mercredi 14 décembre 2022, l’autorité provinciale a fait savoir que les équipes médicales ont à ce jour, enregistré 661 cas et quatre décès.

Dans le souci de mieux comprendre le germe de cette maladie diarrhéique, le gouverneur militaire a indiqué que 300 échantillons sont au laboratoire dans la ville volcanique de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

« Après analyse, le laboratoire confirme la présence du choléra. Sur ce, conformément aux dispositions constitutionnelles, je déclare l’épidémie de choléra dans la province du Nord-Kivu et plus précisément dans le territoire de Nyiragongo. Et je sollicite par la même occasion, la solidarité du gouvernement de la République et des partenaires techniques et financiers en faveur de la population du Nord-Kivu déjà victime d’autres crises » a déclaré le gouverneur.

Il en invite ses administrés au respect strict des mesures hygiéniques édictées par les spécialistes en santé. Et surtout ajoute-t-il, d’éviter de manipuler des cadavres, mais plutôt de coopérer avec les agents de santé afin de barrer la route à cette épidémie aussi meurtrière.

« Je rassure à toute la population du Nord-Kivu, que les dispositions sont prises pour mettre fin à cette épidémie le plus vite possible » a ajouté, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, autorité provinciale.

Notons que la situation humanitaire demure encore catastrophique dans le camp des déplacés à Kanyaruchina dans le territoire de Nyiragongo où l’on déplore même des décès suite aux mauvaises conditions de vie en dépit de quelques aides venues de part et d’autre.

Elias Aungama

ACTUALITES EAST AFRICAN COMMUNITY General Health NATION News Politics POLITIQUE POPULAIRE RDC