Rutshuru : attaque de la position de Kabasanza, l’armée accuse le M23 de violer la trêve

Rutshuru : attaque de la position de Kabasanza, l’armée accuse le M23 de violer la trêve

Le Mouvement du 23 mars( M23) a attaqué, ce jeudi 19 mai 2022, la position FARDC de Kabasanza dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, dans l’est de la RDC. Selon les sources militaires, les rebelles ont lancé les hostilités contre une patrouille de combat de l’armée loyaliste.

Le porte-parole du secteur opérationnel sokola 1, rassure que la situation est, en ce moment, sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo(FARDC). Le Lieutenant-Colonel Njike Kaiko accuse le M23 de violer le cessez-le-feu.  » Le M23 vient une fois de plus de violer la trêve en attquant une position des FARDC.

Il y a de cela une heure le M23 a lancé un communiqué selon lequel il se préparait à nous attaquer. Il vient de matérialiser cette volonté. Les FARDC viennent de maîtriser la situation », indique le porte-parole de l’armée dans la région.

Depuis fin avril, une trêve a été observée sur la ligne des fronts entre les FARDC et les rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru. Néanmoins, l’armee a consolidé ses positions de Chengerero, Jomba et Bugusa après les combats qui ont délogé les rebelles.

Par – Jospin Hangi

ACTUALITES